Tofu, tempeh, miso… : démystifier les produits du soya

Tofu, tempeh, miso… : démystifier les produits du soya

À l’heure où les plats végétariens et végétaliens sont de plus en plus populaires et accessibles, le soya est une légumineuse bien connue : bien sûr, le célèbre tofu, qu’il soit mou ou soyeux, mais aussi l’edamame, le tempeh, la sauce soya, le tamari, le miso,  le lait de soya, le yogourt de soya, la crème de soya, sans oublier la fameuse protéine végétale texturée… On en retrouve dans nos smoothies, nos desserts, nos General Tao, nos bols poke, nos sandwichs végés, nos similis viande, nos saucisses végés bref, le soya est partout.

Adulé par certains et critiqué par d’autres, le soya est une alternative assez controversée. Alors, doit-on, ou pas, consommer des produits à base de soya ?

Comme nous vous le disons dans nos cours, nous pensons que l’alimentation saine repose sur des choix végétaux, vivants et surtout variés, et non sur un régime ou une mode alimentaire. Le soya peut bien sûr faire partie d’une alimentation équilibrée, mais encore faut-il connaître la qualité de soya qu’on met dans notre assiette, et se rendre compte de combien de fois par jour on en met dans notre assiette.

L’objectif de cet article est donc de vous partager des informations sur le soya, afin de le démystifier et de vous encourager à choisir ses meilleures formes.

 

Quels sont les bienfaits du soya ?


– C’est une bonne source de protéines 

On y retrouve en effet toute la gamme des acides aminés essentiels, ce qui en fait une protéine complète.

– Il contient des bons gras
Le soya contient des acides gras essentiels (omega 3 et 6), mais également de la lécithine, excellente pour le système nerveux, pour le système cardiovasculaire (elle permet au gras de ne pas coller aux artères) et pour la vésicule biliaire.

– Il est riche en fibres
Cette richesse en fibres fait du soya un aliment aidant le transit et permettant d’éliminer les triglycérides, donc très intéressant en cas de surplus de cholestérol ou de diabète.

– Il est riche en isoflavones/phyto-estrogènes
Le soya est ainsi recommandé pour soulager la ménopause et réduire l’ostéoporose post-ménopause.

Mange-t-on trop de soya ?


Les détracteurs du soya critiqueront son apport trop riche en phyto-estrogènes, déséquilibrant le système hormonal, et ses défenseurs vanteront sa richesse en protéines. Sans entrer dans ce débat, qui, à notre avis, n’est que le reflet d’une société basée sur les modes alimentaires, le problème n’est pas le soya en lui-même, mais le fait que l’on remplace absolument tout par du soya.

En souhaitant réduire les produits animaux, on remplace la viande par du steak de soya ou du tofu, le lait par du lait de soya (et qu’on en prend tous les matins au lieu de varier nos déjeuners… d’ailleurs si vous ne savez pas comment varier vos déjeuners, on donne justement un cours là-dessus ici), le yogourt par du yogourt de soya, les crèmes par des crèmes de soya, bref, on mange du soya absolument tous les jours et en grande quantité. On ne fait que déplacer le problème en passant d’une alimentation tout-produits animaux à une alimentation tout-soya. Le soya n’est pas la solution miracle à notre alimentation. C’est une plante fantastique comme toutes les plantes, à varier, comme tous les aliments, à intégrer dans une alimentation équilibrée si on arrive à la digérer et à consommer en fonction de son état de santé. La solution est de revenir à du bon sens dans notre agriculture et dans notre façon de consommer. De quitter l’industrie agro-alimentaire polluante et néfaste pour notre santé et notre bien-être, pour revenir à une agriculture raisonnée. Et de réapprendre à choisir des aliments les moins transformés possible, les plus locaux possible et les plus de saison possible.

« – Je n’aime pas le tofu. 
   – Mais alors, tu manges quoi si t’es végétarienne ?? »

Breaking news : il existe d’autres aliments que le soya dans une alimentation végétarienne/végétalienne. Nos étudiants sont toujours étonnés qu’on ne cuisine pas tant que ça le tofu dans nos cours de cuisine, tous végétaliens. C’est pour mieux découvrir toutes les autres façons de cuisiner les légumes, les fruits, les noix, les graines et les autres légumineuses. Ce qui nous permet d’apprécier, de temps en temps, le soya, sous ses formes les moins transformées et les plus intéressantes pour notre santé.

 

Comment choisir et consommer ses produits à base de soya ?


Comme nous vous l’expliquons dans nos cours, le mieux pour notre santé est de faire soi-même pour éviter les produits transformés industriels. Le soya n’échappe pas à 
ce principe et il est donc plus intéressant de consommer des fèves entières de soya biologiques ou du soya fermenté que du lait de soya industriel ou des desserts à base de soya.

Pour le soya fermenté ? La fermentation confère à tout aliment des propriétés bénéfiques pour notre santé : d’abord en développant les micro-organismes et les rendant probiotiques, mais également en rendant les aliments plus digestes. Une des meilleures manières de consommer du soya est donc d’en consommer sous la version fermentée, comme le tempeh, le miso ou le tamari.

Attention aux OGM :

Le soya est l’une des cultures les plus transformées génétiquement. Mais pas de panique : le soya canadien destiné à notre consommation ne l’est pas. En revanche, le soya destiné à nourrir les animaux est généralement OGM. Ce qui signifie que si l’on consomme des produits animaux non biologiques, il y a de grands risques de consommer malgré tout des OGM. Bien sûr, le mieux est d’acheter des produits animaux biologiques.

Provenance :

Choisissez vos produits à base de soya à l’épicerie biologique plutôt que dans des canaux de distribution moins contrôlés car ils peuvent provenir de lieux où les normes de contrôle sont moins strictes qu’au Québec.

 

Cuisson du soya


Le soya est une légumineuse. Comme toutes les légumineuses, il doit être consommé cuit ou germé.

 

Comment cuisiner le soya

Mais comment intégrer le soya à nos recettes ? Quelle différence entre le tofu et le tempeh ou entre la sauce tamari et la sauce soya ? Découvrez dans cet article 7 produits incontournables à base de soya, avec des recettes délicieuses !

Voilà, nous espérons que cet article vous aura éclairci sur les bienfaits du soya. Si vous souhaitez en savoir plus, joignez-vous à nos cours à Montréal et en ligne !