Manger sainement en camping, mission impossible ?

Manger sainement en camping, mission impossible ?

Comme nous vous le disons souvent dans nos cours, manger sainement ne doit pas être une contrainte ni une obsession. Notre objectif de vie, c’est de profiter des plaisirs de la vie, pas de manger de la laitue. Et dans les plaisirs de la vie…il y a le camping dans notre belle nature québécoise ! Dans les plaisirs de la vie, il y a aussi la gourmandise… que l’on peut satisfaire aussi en camping !

Nous vous partageons donc dans cet article nos trucs et astuces pour manger sainement (et que ce soit bon !) en camping.

Évidemment, tout dépend aussi du style de camping : on pourra se permettre plus de bons petits plats en camping en voiture qu’en canot-camping, mais l’idée est de s’y préparer d’avance pour rester gourmand quel que soit le type de voyage…


Faire des menus et choisir des repas simples et faits maison. 

Non seulement pour camper de façon zéro déchet, mais aussi parce que c’est vraiment meilleur. Certes, les plats maison se conservent moins longtemps, mais si les plats industriels se conservent…c’est parce qu’ils sont remplis de conservateurs chimiques.


Faire ses
meal prep avant de partir

En camping, il y a peu de place pour conserver et pour cuisiner. D’avance, on peut par exemple :

  • hacher les oignons
  • préparer ses marinades
  • hacher les herbes aromatiques (en les gardant bien au frais dans un sac ou contenant hermétique…pour 24h, au-delà, c’est clairement moins aromatique. Certes elles vont perdre de leur arôme, il est donc préférable de les couper à la dernière minute…mais qui cuisine avec de la coriandre en camping s’il elle n’est pas déjà hachée en mode meal prep ? On peut aussi juste les laver d’avance et les couper sur place)
  • râper ou couper des légumes… Certes ils perdront de leurs nutriments, mais vous mangerez quand même des légumes.

Ce qui est pratique en parant les légumes et en les découpant, c’est qu’il sera plus facile de les intégrer à plusieurs recettes différentes : un petit peu dans la salade, un petit peu dans le sandwich…

Attention, en découpant d’avance, les aliments se conservent moins longtemps. Il faut donc bien veiller à conserver la chaîne du froid. D’ailleurs, saviez-vous que la chaleur monte et que le froid descend ? Dans la glacière, il vaut donc mieux mettre les ice packs par dessus vos aliments et conserver les aliments les plus périssables en haut pour les consommer en premier.


Cuisiner d’avance des plats déshydratés

Bon, le déshydrateur, c’est l’étape au-dessus en matière de préparation au camping… On peut préparer un fruit du jacquier façon porc effiloché, comme on vous le montre dans notre cours en ligne Cuisine Végétale sans allergènes ou un chili puis le déshydrater.

Vous n’avez pas de déshydrateur ou pas le temps de le faire d’avance ? On peut aussi trouver des plats déshydratés comme ce chili sur le site de Boco Boco dans lequel il suffit de rajouter de l’eau chaude pour le déguster. Pratique, non ?

Comme une fois déshydraté, le plat occupe beaucoup moins d’espace, il ne faut pas oublier d’écrire le nombre de portions sur les sacs de conservation pour ne pas en réhydrater de trop grosses quantités.


Cuisiner d’avance des plats chauds ou froids
  • Quiches et tartes salées
  • Tagines
  • Soupes (surtout pour les campings tardifs de fin d’été voire début d’automne)

En camping, on préfère passer du temps à faire du kayak ou de la randonnée. Autant préparer d’avance des plats qui se réchauffent bien sur le barbecue ou qui sont aussi délicieux froids.


Préparer d’avance ses assaisonnements ou ses marinades

Mettre toutes ses épices préférées dans un petit contenant réutilisable : un petit sac d’épices indiennes, un petit sac d’épices à barbecue, etc. Cela change tout à la cuisine de camping. Simple de même.

Ou encore mieux : vous pouvez préparer d’avance tous les ingrédients d’une recette (des faijitas par exemple) dans un sac réutilisable (huile, épices, légumes, etc.) de façon à n’avoir plus qu’à les mettre dans la casserole ou sur le barbecue.


Apporter des légumes à griller sur le barbecue

Le barbecue, c’est aussi pour les légumes, le tofu ou encore l’ananas (Oh my God les tranches d’ananas mariné dans de la sauce tamari et du sirop d’érable (2/3 – 1/3) et grillé au barbecue !!! Super simple, original et délicieux.

Avant de les griller sur le barbecue, on peut aussi les faire mariner le tofu ou les légumes dans cette sauce sucrée-salée à l’huile de sésame grillé et au miel.


Cuire d’avance des grains ou des légumineuses pour les salades

Quinoa, riz sauvage, pois chiches, lentilles… ou si vous préférez cuire les grains sur place, privilégiez les grains qui cuisent rapidement comme le quinoa (pas le riz sauvage qui est très long à cuire par exemple). On pourrait aussi cuire d’avance de la patate douce pour avoir des légumes consistants dans les salades. Sur place, on peut aussi la cuire au barbecue.


Penser à une petite soupe pour les soirées plus fraîches ou les retours de kayak

Une soupe réchauffante, réconfortante aussi simple à préparer qu’une tisane : le miso (cet article sur le miso et les produits du soya vous explique ce que c’est) ! Il n’y a qu’à mettre une cuillère à table de miso dans une tasse puis verser de l’eau chaude et c’est prêt ! Le miso doit se conserver absolument dans la glacière.


Miser sur les tartinades, hummus et végépatés

Les trempettes sont pratiques à rajouter dans les sandwichs, elles se mangent au déjeuner, avec des bâtonnets de légumes… bref, c’est vraiment la bonne option camping. Vous cherchez une recette ? Voici une recette de hummus au citron confit.


Préparer des antipastis

Les légumes marinés dans de l’huile d’olive se conservent plus longtemps donc très pratiques en voyage : poivrons, artichauts (on vous partage une recette dans notre notre fascicule de recettes du cours Apéros & Tapas), asperges…


Faire des vinaigrettes d’avance

… parce que le secret est dans la sauce et qu’en camping, on est rarement motivé au point d’apporter la bouteille d’huile + la bouteille de vinaigre + la moutarde, etc. donc on se rabat souvent sur des sauces industrielles. Mais un petit pot de sauce salade maison change TOUT.

Si la vinaigrette ne contient pas d’eau et qu’elle contient des aliments antioxydants comme de l’huile d’olive ou de l’ail, elle se conservera bien. L’essentiel est de ne pas mélanger la vinaigrette avec la salade pour mieux conserver celle-ci.


Privilégier le bon vrai pain qui se conserve très bien

Tant qu’à prendre du pain pour le camping… autant choisir un pain qui est nutritif, rassasiant et qui se conserve bien, non ? Un pain intégral de boulanger, au levain sera bien meilleur et vous verrez clairement la différence sur votre performance de randonnée. Si si.


Préparer des salsas pour les nachos

Si en surveillant les grillades, on peut déguster une bonne salsa comme cette recette de salsa à la mangue avec nos nachos préférés, ben on dit oui.


Apporter des petits trucs à grignoter… maison

Chips de kale maison, pois chiches grillés, des craquelins aux oignons comme on vous montre dans notre cours Cuisine au Déshydrateur


Des collations santé

D’avance, il est facile de préparer des mélanges de noix, des barres granola ou des boules d’énergie pour s’assurer de délicieuses collations.


Et pour le déjeuner ?

On aime vraiment le gruau overnight ou les poudings de chia overnight. Le plus pratique est de préparer ses mélanges de chia secs puis de rajouter du lait végétal ou de l’eau au moment du camping. Nous vous partageons plein d’idées dans cet article de recettes de poudings de chia “prêts-à l’emploi”.

On a aussi vu des gens très motivés apporter leur mini blender en camping et plein de fruits ou légumes pour se faire des smoothies…tout dépend de la place que vous avez !!


Boire de l’eau….même en camping !

Et si jamais vous n’aimez pas trop boire d’eau, pensez à y mettre un peu de chlorophylle (Land Art fait des tous petits contenants de 100 ml, plus concentrés et pratiques à apporter en voyage) ou encore des petits rouges (bleuets sauvages, framboises…).

Ce ne sont que quelques idées, mais bien sûr, n’oubliez pas l’essentiel : re-la-xer. Le camping, c’est les vacances, donc pas de stress sur l’alimentation ! Si vous vous retrouvez à manger un peu moins sainement, c’est correct ! Profitez du moment présent…

Si vous souhaitez découvrir de nouvelles recettes, consultez notre programme de cours de cuisine santé et notre plateforme d’alimentation saine en ligne. Parmi nos cours qui pourraient vous intéresser, en lien avec cet article :

Déjeuners Santé
Cuisiner au déshydrateur
Sauces salades